Revue de presse

La curiosité n’est pas toujours un vilain défaut

Publié le : 03-11-2011 - Le Républicain

Spectacle - Une expédition du bus des curiosités est partie de Barsac le 28 octobre Dans le cadre du programme culturel mis en place par la communauté de commune du Canton de Podensac avec l’association bordelaise Macadam, une étape du bus des curiosités démarrait de l’arrière de la Mairie de Barsac vendredi 28 octobre. Comme le veut la règle du jeu annoncée, les curieux amateurs de culture et de surprise ne connaissaient pas leur destination. Mais, pour les mettre à l’aise, les organisateurs avaient prévu, au foyer rural, un apéritif. Dans ce moment d’attente, la famille Bosredon, venus de Langon, livrent leurs sentiments : « C’est très agréable et ça sort de l’ordinaire. Tout est tellement programmé dans la vie que de ne pas savoir c’est bien ». Les dix membres de l’association Soleil d’automne de Barsac étaient également présents : « C’est vraiment la surprise. On ne veut pas savoir, on ne cherche pas à savoir. Il faut jouer le jeu ». Line Baraduc, de Landiras, suppléante de la commission culture de la cdc, a « l’impression de vivre une aventure. C’est l’intérêt de découvrir de nouveaux spectacles sans craindre l’heure du retour ». Le bus, rempli, a finalement conduit les spectateurs à Bordeaux, à l’avant-première d’un film de grande qualité « Toutes nos envies », en présence du réalisateur Philippe Loiret et de la comédienne Marie Gillain. Les gens ont été ravis d’assister à une avant-première, un événement qui n’existe pas dans notre territoire. Au retour à Barsac, les spectateurs se sont retrouvés naturellement au foyer rural pour partager un verre et échanger sur le film. Véronique Pommier, organisatrice du bus des curiosités, a été saluée par des applaudissements lorsqu’elle est remontée dans le bus. Pour les dates les plus proches à venir : départ de Budos, le 17 novembre à 19h30 (penser à réserver avant le 11 novembre auprès de la cdc au 05.56.76.38.00au moins 7 jours avant la sortie), de Cérons, le 5 janvier à 20h, de Guillos, le 17 février à 19h30. Guylaine G0MEZ


<< Retour aux articles